Prise en main du HoloLens 2 : un saut dans le futur !

Il y a des produits comme ça, qui attirent tous les regards et qui cumulent tous les superlatifs. Le Microsoft HoloLens 2 en fait partie.

La première version annoncée il y a 4 ans avait révolutionné le domaine en rendant la réalité mixte « accessible », en comparaison des anciennes solutions existantes. Déjà convaincant, le produit connaissait cependant quelques limites qui ne permettaient pas d’imaginer des déploiements à grande échelle.HoloLens 2

Avec cette deuxième mouture, Microsoft démontre qu’ils ont su écouter les retours du terrain pour développer une solution qui comble de nombreuses lacunes.

Nous avons pu l’essayer en exclusivité à l’occasion du salon Mobile World Congress qui se tient actuellement à Barcelone du 25 au 28 février.

 

Un champ de vision élargi

Une des faiblesses de l’HoloLens 1, passé l’effet « Waouh », résidait dans l’étroitesse du champ de vision. Trop limité, il ne permettait pas réellement d’immerger l’utilisateur. Ici, nous sommes loin du FOV d’un bon casque de VR, mais l’évolution est considérable et permet d’apprécier de grands hologrammes sans qu’ils soient coupés, tout en conservant une très bonne résolution.

 

Un confort accru

Alex Kipman, le « papa » du HoloLens indique un confort 3 fois supérieur à la version précédente. Difficile d’évaluer, mais il est vrai que le produit est bien mieux équilibré et qu’il ne serre pas la tête. Je n’ai pas pu l’essayer suffisamment longtemps et seul un usage sur une longue durée permettra d’apprécier le confort.

La simplicité de mise en œuvre a été également revue. Il s’enfile comme une casquette et trouve sa position rapidement.

 

Une interaction repensée

Hand-tracking, eye-tracking… Il y a eu un très gros travail de la part de Microsoft sur ces points.

Le « Air Tap » qui pouvait paraître séduisant à ses débuts restait un geste difficile à maitriser pour un non-initié. Dorénavant, HoloLens 2 reconnaît vos mouvements et vous permet de manipuler les hologrammes de manière très intuitive ou de cliquer sur des boutons. Couplé à l’eye-tracking, l’expérience est vraiment unique.

 

Une annonce qui tient ses promesses

La keynote de Microsoft qui s’est tenue devant la presse dimanche dernier révélait déjà tous ces points, mais il est toujours difficile de se faire une idée sans l’avoir essayé. C’est désormais chose faite et on peut dire que le HoloLens 2 tient ses promesses et devrait être un joli succès dans le monde professionnel.

Reste à l’avoir maintenant plus longuement entre les mains pour l’éprouver et le pousser dans ses retranchements.

Il faudra pour cela être patient, car le produit, prévu pour 2019, ne sera peut-être pas disponible avant de nombreux mois.

Partagez :

Commentaire

Comments are closed.